J’ai décidé de me mettre au régime

Régime : conduite caractérisée par des restrictions

J’ai décidé il y a quelque temps de faire un régime, mais pas n’importe lequel, un régime de FATS !


Les FATS : j’ai décidé de m’en débarrasser !


« FATS » Mais qu’est-ce que c’est ?

Pourquoi est-ce qu’elle mélange anglais et français ?! (alala sacrée Soline !)

Il y a quelque temps de ça, j’ai parlé sur le groupe fermé de la Team Shiny du fait que j’avais commencé à établir une liste d’affirmations à me répéter quotidiennement dans mon cheminement d’amour de soi, et également pour me défaire petit à petit de mes peurs et angoisses.

Je n’étais pas rentrée dans les détails, mais j’avais commencé un régime. Pas n’importe lequel ! J’ai commencé par une diet de la négativité. Le but était de me débarrasser d’un maximum de pensées négatives. Quand une me venait en tête, je la remplaçais par une pensée positive. J’avais établi une liste que je lisais matin et soir.

ET je suis tombée sur un livre intitulé Losing your pounds of pain de Doreen Virtue (je ne sais pas s’il existe en français). Ce livre a été EPROUVANT ! Je ne vous raconte même pas ! C’est un livre pour les personnes ayant été maltraitées – que ça soit dans leur enfance, leur adolescence, leur vie adulte – physiquement, psychologique ou émotionnellement.

Dans ce livre, l’auteur parle du fait que les personnes ayant « survécu » à ces événements développent des FATS : 

Fear : peur 

Anger : colère

Tension : tension (stress)

Shame : honte

Je vous vois venir, vous pensiez peut-être que j’allais vous parler de régime, mais non ! Ou du moins, pas un régime conventionnel.

Pour abandonner ces FATS, l’auteur préconise une méthode : revivre les événements passés en s’autorisant à ressentir colère, peine, et à tout laisser couler.

 

Faire de la place 

Vous voyez, pour être rempli d’amour et de joie, il faut de la place. Si vous êtes rempli de peur, de colère, de tension, de honte, ce sont des espaces qui ne sont pas occupés par de l’amour.

Pour pouvoir avancer, il faut accepter de se débarrasser de ces FATS, se délester de ces poids. A ce moment, qui peut-être un moment crucial, on se retrouve avec des espaces vides. Ce qui les remplira par la suite ne dépend que de vous !

Pour vous-mêmes, je vous conseille de faire le choix de l’amour, de la joie, de la bienveillance, de tout ce qui illumine votre être intérieur.

Le processus alors entamé n’est pas de tout repos. C’est honnêtement TRES éprouvant de s’autoriser à revivre ces situations pour pouvoir les laisser partir. J’en parlais d’ailleurs à demi mots dans l’article « Je pleure tous les jours mais ça va« 

 

Se libérer pour mieux avancer

Quand bien même ce processus demande beaucoup de courage, de persévérance et de bienveillance (ce qui n’est pas toujours facile à avoir pour soi-même), il est libérateur et permet de se redécouvrir tel que l’on est appelés à être : des personnes illuminant notre quotidien et également ceux de nos proches.

Peu importe d’où vous partez, l’essentiel est d’avancer pas à pas

Dans ce nouveau type de régime, en avançant, j’ai pu voir non seulement des peurs que je connaissais, mais ce qui fut révélateur sont toutes celles que je ne pensais pas avoir, mais que j’avais ! FIOU ! C’est comme entamer un régime alimentaire en pensant devoir perdre 5kg et tu découvres que ta balances était erronée et que tu avais 20 à perdre… l’angoisse.

Quand bien même cela peut sembler négatif, c’est en fait quelque chose de très positif. Je pense que beaucoup d’entre nous agissons, fonctionnons avec des balances cassées, des curseurs qui ne fonctionnent pas. A force d’avoir été blessés, certains développent une hypersensibilité (différent d’un individu hautement sensible) alors que d’autres développeront de l’indifférence. Aucun des deux n’est bon pour sa propre évolution, sa paix et sa joie intérieure. 

C’est bien d’apprendre à régler son curseur pour qu’il ne réagisse pas au quart de tour ou alors qu’il ne réagisse pas du tout. Prendre conscience que son curseur fonctionne mal est déjà une belle victoire ! 

Choisir d’enlever la négativité de ses pensées revient à faire le choix de l’amour de soi. Apprendre à s’aimer réellement et pleinement est un chemin que tout le monde devrait emprunter ! 

Personnellement j’ai opté pour la méthode des phrases d’affirmation combinée à la méthode du miroir (consistant à se dire ces fameuses phrases d’affirmation devant le miroir !) 

Coming soon…

Voyant à quel point elle a marché pour moi, je l’ai lancé en tant que challenge du mois de mars : #selflovemarch sur le groupe facebook fermé de la Team Shiny !

Je travaille d’arrache pied pour vous sortir la version ebook de ce challenge sous peu et suis convaincue qu’elle aidera beaucoup d’entre vous !! Je vous dis à très bientôt avec beaucoup d’amour !!

No Comments

Leave a Reply