Je suis parfaitement imparfaite

Prendre le temps de faire ce qu’on aime est important dans le processus d’amour de soi

Qu’est-ce que j’aime faire ? Avec qui ?

Quelles sont les activités qui vous permettent de vous ressourcer ?

À quel moment et comment vous sentez-vous beau/ belle ?

Quand et comment vous sentez-vous à votre top de confiance en vous ?

Être imparfaite pourrait m’empêcher de me sentir bien ? C’est fini ça !

Moi je me sens belle et confiante quand je m’intéresse à la beauté. Celle qui est en moi et celle qui est autour de moi. Prendre le temps de me faire des soins, lire, flâner paisiblement ou alors prendre le temps d’écrire mes pensées, avoir des conversations de qualités avec les personnes qui sont chères à mon cœur, rire, livrer mes ressentis, regarder la beauté du monde qui m’entoure, prendre conscience de toutes les raisons pour lesquelles j’ai la chance d’être née à cette période précise, d’habiter où je suis, d’avoir mon vécu.

Je pense que quand on prend le temps de s’analyser avec bienveillance et qu’on accepte de voir la beauté qu’il y a en nous, nos yeux s’ouvrent sur la beauté de tout ce qui nous entoure.

J’ai appris à être plus tolérante envers moi et envers mes défauts. Je suis imparfaite et alors ?

Je suis parfaitement imparfaite

J’ai enlevé à mes imperfections le caractère négatif qui y est rattaché. C’est-à-dire que je tends à ce que mon amour pour moi soit parfait au-delà de mes imperfections. L’amour n’a pas de conditions alors j’ai arrêté d’attendre d’être mieux pour commencer à m’aimer. Moi, telle que je suis. Quel soulagement de réaliser que celle que je suis c’est amplement suffisant !

Je suis parfaitement imparfaite et je le vis bien. Des milliards d’êtres humains, tous sont de cette même condition : imparfaits. Personne ne devrait laisser ses imperfections l’empêcher de vivre ou alors définir son identité.

Je suis plus que mes imperfections. Mes imperfections ne me définissent pas. J’ai même la capacité d’évoluer et de les dépasser.

N’écoutez pas le discours négatif des personnes qui vous parlent de vos imperfections. Elles font partie de vous. Et vous êtes magnifiques tels que vous êtes. Prenez-les en compte avec bienveillance et avancez !

Mes imperfections dérangent ?

Depuis que j’ai commencé à me considérer à ma juste valeur avec amour et bienveillance, j’ai appris à distinguer le langage de non-dits qui se cache derrière certaines phrases venant de proches ou de non proches. J’ai pu constater le manque de bienveillance, l’incompréhension face à mon optimisme, parfois la condescendance, l’agacement… Mais j’ai compris que mes imperfections, mes défauts ne regardent que moi. Si j’ai choisi de les considérer avec bienveillance et d’avancer dans la vie ainsi, c’est mon choix. Beaucoup de personnes veulent s’immiscer dans la façon dont nous devrions emprunter notre chemin. Mais il reste et restera toujours le notre.

Imparfaite et libre

Aujourd’hui je ne laisse plus la vision des autres définir comment je devrais réfléchir, comment je devrais penser. Alors j’avance à mon rythme, parfois à tâtonnements, parfois bien plus vite et je suis agréablement surprise de découvrir les nouveaux chemins que j’emprunte. Je suis fière de voir d’où je viens et où j’en suis.

 

Je suis parfaitement imparfaite et je le vis bien

No Comments

Leave a Reply